Marie est partie à Mabalacat,
pour suivre son volontariat, cliquez ici
 
Cécile est partie sur l'île de CEBU,
pour suivre son volontariat, cliquez ici
William est américain et a été volontaire en France en 2013-2014,
pour voir son blog, cliquez ici
adeline 2

ADELINE CREPIN est à COTONOU au BENIN depuis septembre 2012. La Mission en ce lieu est très vaste et comprend plusieurs sites. Elle a pour objectif essentiel la lutte contre l’esclavage des fillettes, leur réinsertion dans la famille et l’accession à une vie digne par les études et l’éducation. Comme elle le dit dans un précédent article, Adeline s’occupe en particulier des « espaces éveil »…mais fait aussi mille autres choses qui la passionnent !

 
 

A OUIDAH POUR LA FETE DU VAUDOU
Pour « profiter » de cette fête nous sommes parties à Ouidah, situé à 1h de route de Cotonou. Comme à notre habitude nous avons pris le taxi !! Une fois là-bas, nous nous sommes aperçues qu’il y avait plus de « yovos » que de « mewi » !!! En effet, cette fête se déroule plutôt dans les villages, à l’abri des regards. A Ouidah, c’est une fête vraiment pour les touristes.
Au fil du temps, nous avons appris qu’il ne faut pas faire des photos n’importe où et n’importe comment. Par contre, les touristes prenaient les gens sans aucune gêne et ne les respectaient pas. Je n’ai vraiment pas aimé cette manière de faire. On sentait que tout ce qui intéressaient ces gens, c’était le folklore…

 

Lire la suite : Adeline à Cotonou 2eme partie
marie

Marie effectue un volontariat à Lille, dans le quartier très populaire dit « du sud ». Les volontaires connaissent bien cette maison, puisque chaque année, nous nous retrouvons pour le camp de formation. Marie nous relate sa vie quotidienne sous…le ciel gris du Nord.

 
 


Déjà cinq mois de mission dans le quartier de Lille-Sud : le temps de mieux connaitre les jeunes et leur environnement… et de vivre quelques situations riches en apprentissage !
Du côté de l’école, les activités avec les enfants me font découvrir que les jeux les plus simples sont ceux qui leur plaisent toujours : l’épervier, le bérêt, le chat perché… C’est avec joie que les enfants m’entrainent à leur suite, et ils ne s’en lassent pas ! A l’occasion de la fête de Pâques, deux temps forts ont été organisés. Le premier était sous la forme d’un grand jeu de Cluedo, animé par l’équipe de l’école, des Soeurs et Père salésiens, et des animateurs de l’Association Jean Bosco (centre de loisirs voisin de l’école) : tous les enfants ont été mis à contribution de l’enquêteur LAFOUINE et du Gardien du Zoo Don Bosco pour faire revenir la paix entre les animaux résidents dans le Zoo. Les enfants ont été amenés à dire non à la violence et aux insultes, à trouver un chemin de réconciliation, de paix et de vérité dans les relations avec les autres. La joie et la lumière peuvent alors entrer dans les coeurs !

 

 

Lire la suite : Marie à Lille Sud
simon pierre

SIMON PIERRE ESCUDERO vient d’achever un stage au BUREAU DES DROITS HUMAINS des SOEURS SALESIENNES à VEYRIER-GENEVE. Il nous en explique le fonctionnement.

 
 


Vidès : Simon-Pierre, dans ton article précédent (lettre n°4), tu écrivais : « L’Institut International Marie Auxiliatrice (IIMA) travaille avec le VIDÈS pour représenter auprès de l’ONU, le travail de chaque soeur dans le monde entier, et ainsi porter la voix de ceux qui en ont le plus besoin sur la scène internationale » Tu le savais, toi, que les soeurs salésiennes avaient un Bureau à Genève et que tu pouvais y faire un stage ?

SPE : Bien sur ! Je recommençais mes études en entreprenant une recherche socio-anthropologique sur les enfants des rues d’El Salvador en Amérique Centrale. Au cours des premiers mois de mon travail, les mots droits de l’Homme et droits de l’enfant revenaient souvent dans la bouche des ONG avec lesquels je travaillais. Un jour j’apprends que Sr Maria Grazia CAPUTO était de passage à Paris pour un événement du VIDÈS. En tant que fondatrice et principale représentante du bureau des droits de l’Homme IIMA / VIDÈS. (Institut International Marie Auxiliatrice), elle venait expliquer ce que les soeurs salésiennes faisaient aux Nations Unies. J’avais besoin d’en savoir plus !

 

 

Lire la suite : Simon-Pierre au bureau des droits humains à Genève
adeline

Adeline est une « chti » âgée de 22 ans qui connaît bien la communauté des soeurs salésiennes de Lille. Nouvellement diplômée Technicienne en Imagerie Médicale et Radiologie Thérapeutique, Adeline a voulu prendre une année de breack pour aller à la découverte d’une autre culture, mettant à la disposition de ses hôtes, ses compétences et ses richesses. Elle nous raconte ses découvertes…

 
 

Je suis bien arrivée à Cotonou, au Bénin. Dès la descente de l’avion, mise au parfum : chaleur écrasante, humidité intense.
La soeur responsable, Sr Maria Antonietta, et deux volontaires allemandes, Lena et Valérie, étaient présentes pour m’accueillir. La découverte de la ville s’est faite de nuit, mais que de monde, de voitures, de motos, de bruit… Mais je suis très heureuse d’être arrivée et de commencer la mission !

 

 

Lire la suite : Adeline à Cotonou
Féfé

Félicité BOUM âgée de 27 ans, a quitté Sartrouville le 16 septembre dernier, où elle travaillait auprès des jeunes pour se rendre au GABON où …elle retrouve les ados bienaimées ! Après quelques jours dans la capitale gabonaise, Libreville, le temps de s’acclimater et de se mettre en règle avec le visa, la voilà à OYEM, déjà en pleine activité !

 
 

Me voici à Oyem après deux jours de repos à Libreville. Cette capitale est assez sympa, située en bord de mer. Elle a un coté chic avec sa longue baie bordée de palmiers, et aussi un coté choc! Je suis venue de Libreville à Oyem en car avec un départ à 6h du matin pour une arrivée prévue vers 15h. Cependant, je suis arrivée à 14h grâce à un chauffeur…pilote de formule 1 qui a accompli un vrai périple sur des routes cabossées, pas toujours goudronnées en moins de temps que prévu!!!

 

 

Lire la suite : Félicité au Gabon
aloise

BERTILLE PIANET est à COTONOU au BENIN depuis trois ans. Educatrice spécialisée expérimentée, elle s’est vue confiée un rôle clé dans le secteur de la Prévention auprès des jeunes filles béninoises...tâche qui la passionne !

 
 

Ces derniers temps, je suis très prise par le travail. Je viens de rentrer de France pour célébrer le mariage de ma sœur, et à mon retour, m'attendaient beaucoup de choses : rapports narratifs et financiers, rédaction de demandes de subventions, sans compter la gestion de l'équipe et l’accompagnement des très jeunes mamans célibataires et de leurs enfants pas toujours faciles!!!
.

 

La mission continue !...

 

Lire la suite : Bertille à Cotonou
aloise

Voila bientôt quatre mois que je suis en plein cœur de la jungle de Calcutta ou je vis pleinement mon volontariat au sein d'une ONG indienne et salésienne, ASHALAYAM, qui constitue un véritable "foyer de l'espoir", comme son nom l'indique, pour près de 600 enfants des rues. Ces enfants, bien souvent sans famille et livrés à eux-même, trouvent à Ashalayam une véritable famille et un cadre qui leur permet de s'épanouir et de retrouver l'espoir d'une vie meilleure.

J'ai tout d'abord donné des cours...

 

Lire la suite : Aloïse en Inde
marine

Nous avons reçue une sœur du Conseil Général de la congrégation salésienne, en visite à la communauté pour 10 jours. Sr Marie Dominique MWEMA d’origine congolaise, ne parle pas malgache. Je suis donc très sollicité pour corriger les discours rédigés en français, préparer des chansons françaises etc., et ma flute est de sortie presque chaque jour depuis une semaine pour accompagner chants, danses et autres festivités organisées à l’occasion de sa venue !

Puis nous avons eu le passage du cyclone Giovanna à Betafo ...

 

Lire la suite : marine à madagascar